0

Pas tuer, soigner

Partager sur :

[TW : certains des poèmes cités mentionnent des soins médicaux douloureux et une sexualité violente.] Sammy Sapin nous offre là des poèmes attentifs aux gestes (médicaux, affectifs), des poèmes attentifs aux corps (âgés, médicalisés), aux paroles (de patient·es, de soignant·es) ; des poèmes politiques, écrits depuis un système de santé mis à plat par plusieurs…

0

Amour & imaginaire équin

Partager sur :

Les éditions de La Contre Allée font reparaître pour notre plus grand plaisir un recueil d’Antoine Mouton, « Chevals morts » où se trouve mise en scène l’allégorie de la menace constante et permanente qui pèse sur tout sentiment amoureux. Antoine Mouton, Chevals morts, La Contre Allée, 2022, 64p, 6,50€ Avant d’entrer dans le texte et le…

0

Relire bell hooks et Joan Didion 2/2

Partager sur :

Partie II : Éloges de la clarté La disparition de personnes dont on se sent proche s’accompagne souvent du regret de n’avoir pas su clarifier les rapports que l’on entretenait avec elles ;  lorsqu’il s’agit d’écrivains·es, on peut se consoler avec les possibilités infinies que nous lèguent leurs œuvres : suite aux disparitions de bell…

0

De la vacuité de « gauche »

Partager sur :

Réédition de deux texte de Dionys Mascolo, «Sur le sens et l’usage du mot « gauche »», n’a rien perdu de sa radicalité première, bien au contraire les décennies qui nous séparent de ce texte ne font que confirmer le constat implacable de Mascolo, la « gauche » est bourgeoise et anti-révolutionnaire.

0

La Femme Grenadier

Partager sur :

Paru le 3 mars 2022 aux éditions du Temps des Cerises, La Femme Grenadier n’est pourtant pas une véritable nouveauté : datant de 1801, ce roman appartient aux œuvres d’un matrimoine trop longtemps occulté, auxquelles il s’agit de rendre la place qui leur est due dans l’histoire littéraire et le champ éditorial français. Jeanne Gacon-Dufour,…

0

Litteralutte du mois de février

Partager sur :

Un programme éclectique pour ce mois de février sur Littéralutte ; la balance penche côté écrivaines et poétesses ce mois-ci, fidèles à la dimension féministe que nous défendons. En effet  nous avons avons pu (re)découvrir une poétesse oubliée, Sabine Sicaud, invisibilisée comme tant d’autres de se consœurs. C’est aux éditions des Vélplanchistes que nous devons la…