0

Conte de fées queer

Partager sur :

Dans Colza, Alice Baylac invente un nouveau genre de conte de fées, à la fois queer et révolté ; les lesbiennes s’y donnent des noms de code, réinventent l’héritage littéraire et refondent les rites initiatiques de l’enfance, comme de l’adolescence. Alice Baylac, Colza, Blast, 2022, 120 p., 14€. Comment commencer ? par quoi ? en…

0

Ombres et oublis : l’humain selon Walid Hajar Rachedi

Partager sur :

« Transfuge de classe » (selon ses propres mots[1]On pourra l’écouter dans l’émission de radio « Au carrefour des mondes, avec le primo-romancier Walid Hajar Rachedi », RFI, 26 mars 2022.) pris entre plusieurs identités, désireux de s’interroger – et d’interroger – sur les visages multiples de la diaspora et de l’Islam, Walid Hajar Rachedi a livré cet…

0

D’un journal poétique

Partager sur :

Cavale Russe nous plonge dans un voyage au cœur de la Russie, à l’heure des réseaux sociaux, ce journal poétique interroge notre rapport à la distance et à la solitude, remotive les formes du carnet poétique et de l’expérience littéraire. Célestin de Meeûs, Cavale Russe, Cheyne, 2022, 80 p., 17€. L’introspection poétique Dans Cavale Russe…

0

Piraterie littéraire & négatifs photographiques

Partager sur :

Rencontre avec Abrüpt et ses (anti)livres anti-marchands et l’on ira à la découverte d’une des toutes dernières œuvres publiées « Crash Memory », où l’écriture se déploie dans l’obscurité, où la photographie se fait jeu d’ombres. Liliane Giraudon, Mara Laloux & Nicolas Vermeulin, Crash memory, Abrüpt, 72p, 9€ , l’antilivre (gratuit). On ne peut évoquer inconséquemment une…

0

Pas tuer, soigner

Partager sur :

[TW : certains des poèmes cités mentionnent des soins médicaux douloureux et une sexualité violente.] Sammy Sapin nous offre là des poèmes attentifs aux gestes (médicaux, affectifs), des poèmes attentifs aux corps (âgés, médicalisés), aux paroles (de patient·es, de soignant·es) ; des poèmes politiques, écrits depuis un système de santé mis à plat par plusieurs…

0

Amour & imaginaire équin

Partager sur :

Les éditions de La Contre Allée font reparaître pour notre plus grand plaisir un recueil d’Antoine Mouton, « Chevals morts » où se trouve mise en scène l’allégorie de la menace constante et permanente qui pèse sur tout sentiment amoureux. Antoine Mouton, Chevals morts, La Contre Allée, 2022, 64p, 6,50€ Avant d’entrer dans le texte et le…

0

Relire bell hooks et Joan Didion 2/2

Partager sur :

Partie II : Éloges de la clarté La disparition de personnes dont on se sent proche s’accompagne souvent du regret de n’avoir pas su clarifier les rapports que l’on entretenait avec elles ;  lorsqu’il s’agit d’écrivains·es, on peut se consoler avec les possibilités infinies que nous lèguent leurs œuvres : suite aux disparitions de bell…